Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Bar de la plage > Fête de la fin de l'été
Fête de la fin de l'été  
Auteur Message
Andras
Andras
[ Admin ]
Déconnecté
Inscrit depuis le :
30/10/2017
Posté le 29/08/2020 à 21:52:18 

Fin Aout 1720, au village Weekly,

La fête de la fin de l'été, tradition qui mériterait qu’on s’y attache, battait son plein. Toute la confrérie était présente pour l’occasion. Les jeunes qui avaient eu l’opportunite de rencontrer de vrais pirates étaient là eux aussi, kidnappés qu’ils étaient par ces vilains criminels.

Le rhum coulait à flot, la bouffe était passable, comme souvent quand on demande au patron de la taverne de cuisiner. Le capitaine commençait à s’endormir, cet ivrogne avait commencé à picoler tôt le matin, il était grand temps de porter un toast.

Andras se leva et commença à faire le tour de la table, attirant l’attention des convives.

“Bien, maintenant que le repas est bien avancé, c’est le moment de faire un jeu. C’est l’occasion de s’amuser un peu. J’aimerai tout d’abord porter un toast.

Je voudrai, tout d’abord, saluer les jeunes anglais. Les saluer pour leur courage et leur bravoure. Qui aurait pu penser qu’ils se porteraient volontaires pour être sacrifié lors de cette soirée.

Votre sacrifice sera à jamais dans nos mémoires, et si vous avez de la chance, même si ca vous importera peu je l’admets, on écrira peut-être une chanson en votre honneur.”

Les intéressés ne semblèrent guère motivés par l'idée de finir dans la marmite.

“Hum, soit. Pas de sacrifices. Dommage, désolé Tigresse.

Alors, passons au point suivant. Ce soir, pour la première fois dans ce capitanat, nous fêtons une disparition. Ou plutot, nous fêterons… Et pas n’importe laquelle. C’est celle d’un guerrier, un ennemi, un rat qui nous quitte, et pour de bon cette fois.

Il y a bientôt six mois, Faye et moi avons rejoint la Chimère. Quittant nos nations respectives, faisant une croix sur les attaches que nous y avions, nous voulions être laissés tranquille. Nul besoin de nous sauver, personne ne nous a kidnappé, nous avons fait ce choix après une longue réflexion."

Andras continuait son tour de table.

"Mais c'était sans compter sur le héros du jour, c'était plus fort que lui, il a fallu qu’il essaie de nous retrouver. Car oui, si vous ne le saviez pas encore, on ne rejoint pas la Chimère par choix, la Chimère vous kidnappe, vous torture, et par un savant procédé vous convainc que le mieux pour vous est encore de la servir.

J’ai donc rencontré notre héros, un soir dans une tour, et je lui ai expliqué que pour sa propre santé, il devrait se tenir loin de nous. Qu’il valait mieux pour tout le monde qu’il nous oublie et qu’il passe a autre chose. Et comme souvent dans ces situations, les mots ne servent à rien. Il est convaincu du bien fondé de sa croisade.

Alors, en grand pédagogue, j’ai fait ce que je devais faire, je lui ai imprimé les mots direct dans le crâne à grands coups dans la gueule. Et pensez-vous que ca a fonctionné ?"

Arrivé derrière Renat, il se pencha au dessus de son épaule, et lui redemanda,

"Est-ce que tu dirais que ça a fonctionné ?"

Dans un excès de colère, il sortit sa dague, la passa sous la gorge de l’espagnole. Basculant la chaise en arrière, il le traina jusqu’au brasier à côté.

Que dalle, tu m’as déçu. Il a fallu que tu te rapproches encore plus de la Chimère.

Non seulement tu as continué à nous chercher, mais tu as commencé à sérieusement nous emmerder.

Au poste d’Amiral, tu as envoyé la flotte espagnole nous défier, organisant ses défenses, et tenant face à nos assauts répétés.

Tu nous as nargué, prenant tour à tour le pouvoir sur l'armée espagnole, et dernièrement prenant le pouvoir sur Esperanza elle-même en en devenant intendant.

Tu as eu le culot de te rapprocher de ma soeur. Et l’idée même qu’elle se roule dans le foin avec un espagnole... Pourquoi nous infliger ça ?

Tu es un danger pour nous, pour cette île, et ses habitants. Et ce soir, cela va cesser, et je.. nous allons débarrasser l'île de cette nuisance.

Passer un grand coup de balai karmique, et rayer un nom de la liste des espagnols à abattre.

Maintenant la dague contre la gorge de l’espagnole, il demanda à l'assemblée,

Mes soeurs, mes frères, voyez vous la moindre objection à ce que je le crame ici et maintenant ?
Madre Anna
Madre Anna
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
09/12/2005
Posté le 29/08/2020 à 21:56:49 

Madre Anna soupira devant son assiette. Elle n’aurait peut-être pas dû recoudre Andras un peu plus tôt, il aurait été moins prolixe.  Tout en tentant de maintenant son attention, elle surveillait d’un œil les corsaires présents. On n’est jamais trop prudent.
Lord Dark Archangel
Lord Dark Archangel
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
28/12/2006
Posté le 29/08/2020 à 22:03:38. Dernière édition le 29/08/2020 à 22:12:31 

Le vampire écoutait avec attention le discours et les actions d'Andras.
Il n'était ici que pour affaire, sa soif de recherche et de connaissance dépassant de loin la couleur d'un simple bandeau.

Mais le spectacle sous ses yeux était pour le moins divertissant et intéressant.

Cigarette noire fumante dégageant une odeur de sang séché et verre de sang arrangé au rhum dans la main, il observait avec attention la suite des événements .... Et la position précaire d'El Renat ....
Assashin L'Arachcoeur
Assashin L
Déconnecté
Inscrit depuis le :
28/01/2008
Posté le 29/08/2020 à 22:06:46. Dernière édition le 29/08/2020 à 22:07:31 

Il avait suivit amusé le discourt de son frère.

Regardé les deux anglaises et le petit rat promis au massacre se raidir quelque peu.
Puis le Renat qui fut quelque peu malmené.

Assashin voulais voir couler du sang qu'il en oublia quelque peut le pourquoi de cette demande, son capitaine l'avais trop chauffer. 

"aucune !"
La lame de son couteau de chasse sortie pour le repas fut planter avec force dans la table
Sita LeRoy
Sita LeRoy
Déconnecté
Inscrit depuis le :
15/07/2006
Posté le 29/08/2020 à 22:15:46. Dernière édition le 29/08/2020 à 22:16:41 

Sita lança un regard lourd de sens à Andras. Un sacrifice ? Elle n'avait pas l'intention de se laisser faire et sa peau couterait cher. Sa dague à porté de main, Sidh derrière elle, prêt à la défendre en cas de nécessité.

La soudaine tension se relâcha quand il changea de sujet. Poussant un soupir de soulagement, La jeune femme écouta la suite avec attention.

L'inquiétude de nouveau présente quand elle entendit parler de brûler monsieur El Renat.
Faye
Faye
Déconnecté
Inscrit depuis le :
11/09/2017
Posté le 29/08/2020 à 22:34:41 

Le village Weekly, la galloise avait toujours adoré. D'autant plus lorsqu'elle était si bien entourée, par sa famille et amis, avec à boire, à manger, et des rires autour d'elle.

Ce soir, c'était d'ailleurs plutôt chouette. Elle souriait d'un air tranquille en écoutant Andras, imperturbable malgré le discours qu'il tenait. Elle fit même de son mieux pour le soutenir, commençant à sortir de quoi nettoyer le sang quand il parlât de sacrifices, puis abandonnant son geste quand il abandonna cette idée.

Quand il fut question de brûler Renat, elle n'eut aucune hésitation à lancer son approbation, après avoir cherché le regard de l'amiral. Après tout, il n'allait pas le faire, c'était juste pour faire monter la tension dans l'auditoire. Non ?
Gemini
Gemini
Déconnecté
Inscrit depuis le :
29/02/2012
Posté le 29/08/2020 à 22:36:58. Dernière édition le 29/08/2020 à 22:39:23 

La voix d'Andras portait bien, l'effet était phénoménal. Bien joué ! Gem' choisit ce moment pour bondir de sa place autour de la table, apparemment furieux.

"Aye ! J'y vois un souci, MOI !"

Il repoussa sa chaise en arrière, passa par-dessus la table en marchant au milieu des plats, et rejoignit son filleul en mauvaise posture.
 
"Fous que vous êtes ! J'ai l'oeil, foi de moi ! Seriez-vous devenus aveugles ?"

Il fit les gros yeux à Faye et Assa pour faire bonne mesure, et abattit sa main sur l'épaule de Renat avec force -manquant le faire basculer pour de bon dans le feu. 
 
"Non mais regardez-moi ça ! La force tranquille ! L'assurance qu'il dégage ! Comme un BOEUF ! Bien brave, et dur à la tâche avec ça ! Embarquons-le pour nous, je dis ! C'est un diamant brut. Façonnons-le ! Il faut le pétrir de nos mains expertes pour en tirer toute la saveur... Comme le port pris récemment grâce à lui... El Diamante ! Future plaque tournante de la contrebande aux armoiries de la Chimère ! Deux belles possessions espagnoles qui tombent entre nos mains ! Joli pied-de-nez, hein ! Bien sûr, tout ça va demander du travail...

Qu'en dites-vous, vous autres ?! Aye pour le bagne, Nay pour la mort ! Votez plutôt pour ça !
 
Il se redressa ensuite de toute sa hauteur, la main toujours sur l'épaule de son filleul, et gueula haut et fort.

"AYE !"
 
Là, les exclamations devinrent plus chaleureuses, enthousiastes. Un chapelet de "Aye !" retentit. La tension se muait en célébration. C'était dans la poche.

Gem' tendit un bandeau entre ses mains, noir comme un corbeau, pour le présenter à l'espagnol. Il gratifia alors son ex-filleul d'un regard terrible, flamboyant.

"Tu m'en dois une !"
Faye
Faye
Déconnecté
Inscrit depuis le :
11/09/2017
Posté le 29/08/2020 à 22:43:22 

Son verre se renversa quand Gemini se leva brusquement, apparemment furieux. Oups ? La courtisane arbora un air innocent, le regard malgré tout amusé, et nettoya rapidement l'alcool renversé.

Le discours de son voisin de table était tout aussi captivant que celui d'Andras. Son expression se fit songeuse. Pensive. Et, bien vite, elle capitula, son sourire s'élargissant, et son "AYE !" fit écho à celui de Marco. 
Cole le Raventurier
Cole le Raventurier
Déconnecté
Inscrit depuis le :
04/05/2020
Posté le 29/08/2020 à 22:49:12. Dernière édition le 29/08/2020 à 22:52:46 

Le rat avait suivi l'appel de Lili, avec du retard, beaucoup de retard... Mais finalement il les avait retrouvés eux et... Un délicieux buffet à volonté ! Des bouts de fromages furent distribués, ainsi que des caresses et il reçut même une boisson et une pièce d'or. Le rat etait comblé ! 

Cole en fût repu, il décida d'aller faire une petite sieste entre les deux doudounes de Faye et donc , il se détendit. Mais Andras avait décidé lui, de faire un discours et pas un petit ! 

Il l'écouta et finit par dire que non, il n'y voyait aucuns inconvénients.
Red Frag
Red Frag
Déconnecté
Inscrit depuis le :
21/04/2014
Posté le 29/08/2020 à 22:57:34 

Dans mes rêves, elle serait à mes côtés et m'embra....
Elle n'est pas là, reconcentre-toi...

Tout aspergé que je suis, entre la lueur de la bougie, entre mes espoirs de ciel bleu, entre...

Un nouvel homme rejoint l'équipage. Un homme sobre et ambitieux. Une force tranquille de la nature, une valeur sure.... Mes confrères, mes collègues, vous qui avez tout fait ce soir pendant que j'ingurgitais mille potions, pendant que je soulais mon chagrin.... O vous qui... enfin, peu importe. Notre force augmente, il nous appartient désormais à rouler sur nos ennemis sur ceux qui...  Encore une gorgée... Parfois c'est difficile de se concentrer, mais jamais la foi ne m'a quittée.

Cette foi qui me projette sur les sentiers de la guerre, celle qui m'éclaire de sa lumière...
Assashin L'Arachcoeur
Assashin L
Déconnecté
Inscrit depuis le :
28/01/2008
Posté le 29/08/2020 à 23:40:52 

Il avait au final décider d'un autre sort pour son nouveau frère. Un AYE retentissant avait tonner de sa bouche. 

Oui. 
Pourquoi le brûler lui, alors qu'avec lui de nombreux ports et villes bruleraient.

Et puis son passeur semblait pour et Gemini aussi. Alors bon.
Le feu sera pour les autres, au besoin si l'homme se revelait décevant la lame pour frapper quitte chose qu'une table en boit. 

Un nouveau bandeau noir arpente l'île, il faut fêter cela dignement ! 
Sita LeRoy
Sita LeRoy
Déconnecté
Inscrit depuis le :
15/07/2006
Posté le 30/08/2020 à 11:16:07 

C'est en soupirant une nouvelle fois que Sita comprit qu'elle avait retenu son souffle un peu trop longtemps, rivé aux paroles des pirates.  Il faut dire que le spectacle valait le détour, et le discours d'Andras tout autant.

La jeune femme était contente de savoir que finalement l'espagnol ne finirait pas dans les flammes. Cela aurait donné une bien triste fin de soirée. Nouveau bandeau en poche, la fête battit son plein.

Sita regarda Mademoiselle Lisbeth, dans le feu de l'action, carnet de note en main pour y noter tous les détails. Liberty n'avait qu'à bien se tenir, la journaliste était à l’œuvre pour rapporter fidèlement les événements en cours. La française prit son verre de rhum et engloutit le tout. 
Madre Anna
Madre Anna
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
09/12/2005
Posté le 31/08/2020 à 22:36:41 

Envoyer ses navires prendre un port, pour le rendre à l'amiral, une fois le bandeau noir obtenu.
Un beau cadeau de bienvenue.
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 01/09/2020 à 18:56:46. Dernière édition le 01/09/2020 à 19:01:13 

El Renat avait décidé de faire une pause, il avait cumulé les mandats et ne se souvenais plus quand est ce qu’il n’avait pas été membre du gouvernement à Esperanza. Il était temps pour lui de se mettre au vert, ainsi quand le capitaine de la confrérie l’invita à une petite excursion au corbeau noir, l’espagnol y alla de bon gré, loin des tumultes et du fracas de sa nation.

Au début de cette aventure l’ambiance était pesante entre pirates, ancien pirates et corsaires plus ou moins jeune. Mais très vite l’alcool aidant tout ce petit monde trouva sa place et même certain couples se formèrent à croire que le corbeau noir était devenu une garçonnière.

Jour après jours grimpant d’étage en étage tout ce petit monde fini par arrivé au grenier ou une folle chasse à la chauve-souris et aux araignées débuta et cette endroit en regorgeait plus que de raison.
Les semaines s’écoulèrent, le petit Tigre commençait à tourner en rond dans cette cage et malgré la présence de la jeune Sita pour qui El Renat montrait une forte sympathie, il décida d’aller prendre l’air et de s’isoler un peu.

Le temps s’écoula lentement en se promenant dans la jungle et sur la plage, malgré le pincement des crabes et les piqures d’abeilles, l’espagnol se senti revigorer et prêt à repartir voir ses compagnons. Par un malheureux hasard il arriva au corbeau noir quasi-désert, le petit groupe avait disparu du côté des mines du crâne.

Il décida donc de faire un dernier petit tour dans cette jungle pour finir les affaires entreprises et bien lui en pris car il retrouva la Tigresse en compagnie d’un mystérieux corsaire vivant uniquement la nuit, curieux personnage ce LDA.
Quelques jours après il reçut un perroquet l’intimant de rejoindre le petit groupe au village weekly, il ne pouvait pas refuser d’autant que cela faisait déjà quelque temps que l’Espagnol avait décidé de rejoindre la confrérie alors quand ton parrain te dit de venir, tu y vas.

Malgré tout il savait très bien que les places étaient cher dans cette équipage et il n’était pas forcement malheureux en Espagne c’est donc sans aucunes attentes mais de gaieté de cœur qu’il s’y rendit. Les retrouvailles s’étalèrent sur plusieurs jours dans la bonne ambiance autour d’un bon banquet bien arrosé.

Mais un soir pas comme un Autre Andras pourtant ami depuis toujours le provoqua littéralement, les accusations de traitrises envers la confrérie fusèrent, tous les membres un a un lui jetèrent leurs reproches à la figure.

Acculé sans issue, le brasier ou grillais des côtes de bœufs commençait à lui faire roussir le postérieur. La main sur la garde de son sabre, le petit Tigre sentait sa fin arriver, qui sait il aurait pu se défendre en tête à tête mais seul face à la confrérie il n’avait aucune chance ! Tendu et près à embrocher le premier qui se présentait, El Renat déchanta quand soudain son parrain Gemini un bandeau noir dans la main s’approcha.

Totalement désemparé face à la situation le regard hagard il compris enfin ce qui lui arrivai … Il était maintenant Pirate ! Les accolades de ses nouveaux frères et sœurs ainsi que les félicitations des corsaires présents le ramenère à la réalité, son aspirance était terminée !
 

Le forum > Bar de la plage > Fête de la fin de l'été


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2020 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés